Lancement : Janvier 2020

Nous lançons le premier média collaboratif...

... et il parle de mobilité sociale.

Voilà plus de 10 ans que Donnons-Nous Les Moyens se bat pour promouvoir la mobilité sociale, pour aider les gens à sortir de la galère par leurs propres moyens.

Ce qui est sûr, c’est qu’ensemble on est plus forts. Alors aujourd’hui notre ambition c’est de créer le premier média collaboratif, juste et équitable, qui promeut la mobilité sociale.

Et en termes de média, la logique est très simple : 
Plus de contenus = plus de trafic = de meilleurs revenus pour tout le monde !

✊ Ambition du média

Nous voulons avoir une approche différente des médias traditionnels qui paient leurs collaborateurs au lance pierre.

En réalité, nous valorisons beaucoup la création de contenus, le beau phrasé, la métaphore qui fait tilt.

Il nous semble pourtant que, dans la profusion qui existe sur internet, les créateurs et créatrices de contenus sont lésé.e.s et leur rémunération sans cesse revue à la baisse.

C’est pourquoi nous souhaitons créer le premier média collaboratif dans lequel chacun.e est rétribué.e de manière juste.

En réalité il s’agit de l’objet de l’association : promouvoir la mobilité sociale. C’est un sujet qui nous tient à cœur parce que nous avons dû nous battre contre les schémas des structures sociales pour nous élever dans la société.

Nous voudrions partager les humbles connaissances que nous avons acquises au fil des années pour permettre à d’autres, qui veulent se donner les moyens, de le faire.

Oui. Collaboratif.

Nous avons mis en place un système de points. Ces points sont transformés en participation. C’est un peu comme d’acheter les actions d’une société à la différence  près que les participations de DNLM s’acquiert en participant à la création de valeur du média !

🖋️ Organisation de l'édition

Avec les nouveaux outils du numériques tels que Slack, Google Drive, WordPress, etc. nous avons la possibilité de nous organiser de manière très fluide.

Terminées les contraintes de se rendre à son bureau, de pointer à heures fixes… Donc, ce qui est sûr c’est que nous tâcherons de tirer le maximum de ces nouveaux outils, tout en laissant à chacun le maximum de liberté !

Liberté dans le volume de contributions, dans le temps dépensé, dans l’organisation de son propre travail, etc.

Si tu veux collaborer cinq heures par jour, c’est cool.

Si tu veux collaborer une demie heure par an, c’est cool aussi !

En d’autres termes, tu t’organises comme tu veux, et tu participes quand le cœur t’en dit. 

D’où tu veux ! Nous n’avons pas de bureaux fixes et nous croyons qu’on travaille mieux quand on est dans un endroit qui nous plaît, à un moment qui nous plaît. Alors…

S’il y a des réunions, elles seront très sporadiques.

En revanche, nous déploierons une messagerie instantannée à l’aide de l’outil Slack. Nous pourrons donc tous nous parler, quand nous le voudrons.

Mais… encore une fois, pas de règles fixes.

Pour l’instant, il n’y en a pas.

Par la suite, ça pourrait être nécessaire afin de donner au média une cohérence globale. Mais pour le moment il ne nous semble pas nécessaire de nous contraindre à une ligne éditoriale stricte. Nous préférons que chacun puisse exprimer ses opinions, sans censure, autour des sujets spécifiques que nous traitons.

Le seul semblant de ligne éditoriale pourrait être la cohérence dans les sujets. En gros, on ne va pas parler de danse contemporaine sur le site… mais pour le reste, chaque auteur pourra laisser libre cours à ses inspirations, convictions.

Bien sûr, parlons de mobilité sociale dans tous les sens du terme.

Un impératif cependant, et cela sera transversal à toutes les publications, nous cherchons à ce que les sujets traités soient documentés, sourcés, et de préférence de source fiables.

Aucune préférence à ce sujet. Monsieur tout le monde pour toucher le plus de monde ; des noms connus pour inspirer le plus de monde. L’une de nos contributrices a par exemple le projet de mettre en lumière les femmes, connues et moins connues, qui sont sortie de la pauvreté d’une manière X ou Y.

Parfaitement ! D’ailleurs, la relecture d’un contenu te rapporte aussi des points. Tous les contenus seront donc relus par un.e collaborateur.trice au minimum. 

Absolument pas, au contraire ! Tous les contenus publiés devront impérativement prendre la forme inclusive.

D’une manière générale, toutes les décisions concernant l’évolution du média seront prises en concertation avec tous les contributeurs.

Un système de vote sera mis en place afin que les décisions prises soient les plus représentatives des volontés du groupe.

💸 Sources de revenu

Pour que tout le monde puisse gagner à rejoindre l’équipe et participer à la création de valeur générée par le média, les sources de revenus se doivent d’être multiples.

Elles seront amenées à évoluer dans le temps pour maximiser les revenus dégagés par le média.

Mais dans tous les cas, ces revenus seront, encore une fois, distribués de manière juste et équitable entre tou.te.s les collaborateurs et collaboratrices.

Les sources de revenus évolueront avec le temps. Pour l’instant, la priorité est de créer des contenus pour générer du trafic car pour un média, c’est le trafic qui se monnaie. Voici néanmoins une liste non exhaustive des sources de revenus :

  • Publicités (choisies avec soin !)
  • Contenu sponsorisé
  • Vente de formations en ligne
  • Vente de livres

Si tu as d’autres pistes, nous sommes preneurs !

C’est simple, si tu as la capacité et le réseau nécessaire pour que le média génère davantage de revenus, que tu sois contributeur-trice ou non, tu prends 20% des contrats signés !

🤑 Rémunération des collaborateurs

La rémunération de tous sera juste, transparente et équitable

Tous les contenus sont référencés et seront toujours, ad vitam eternam, rattachés à son auteur.  De fait, un contenu qui sera publié aujourd’hui pourrait te rapporter de l’argent tant que le média existe !

Les contenus que tu publies te rapportent des points.

Ta rémunération est le rapport du nombre de points que tu as VS le nombre de points total.

Sachant que 30% des revenus restent pour l’association, voici comment serait distribué 1 000€ de chiffre d’affaires :   

  • Disons que tu n’as publié qu’un seul article : Tu as gagné 5 points.
  • Le média compte 20 articles, donc 100 points au total.
  • Avec tes 5 points, tu possèdes donc 5% du total des points.
  • Tu toucheras donc 5% des revenus du média pour le mois en cours , soit :
    • 1000€ de revenus pour le mois
    • 300€ pour l’asso (soit 30%), et 700€ pour l’ensemble des contributeurs
    • Ta rémunération = 5% de 700 € = 35€

☝️Note : Ce rapport est revu chaque mois pour calculer la rémunération de chacun.e.

Chaque types de contenus et de contributions te rapportent des points.

Par exemple :

  • Rédaction d’un article : 5 points
  • Correction d’un article : 1 point
  • Rédaction d’un livre blanc : 10 points
  • Correction d’un livre blanc : 2 points
  • Rédaction d’une formation : 25 points
  • Correction d’une formation : 5 points

Ces 30% auront pour seule et unique vocation d’améliorer le média et d’optimiser le trafic qu’il génère… et donc, d’optimiser les revenus de tout le monde !

Par exemple, avec cet argent nous pourrions envisager de : 

  • Faire de la publicité pour générer davantage de trafic
  • Editer une plaquette commerciale pour convaincre des annonceurs d’annoncer sur notre site
  • Opérer une refonte graphique du site pour optimiser le tunnel de conversion
  • Payer les impôts, etc.

C’est une très bonne question et tu fais bien de te la poser.

Chaque mois, tu recevras un rapport complet qui te présentera tout un ensemble d’indicateurs : nombre de visites, nombre d’articles publiés, chiffre d’affaires réalisés etc.

Mais pour encore plus de transparence, tu auras aussi accès à tous nos outils de mesure et de comptabilité afin que tu puisses vérifier par toi même que les données issues du rapport sont correctes.

Donnons-Nous Les Moyens est aussi sur Facebook, Instagram, Linkedin et Twitter

Comments are closed.